Categories
BLOG

belgium pot

Belgium pot

Etsy uses cookies and similar technologies to give you a better experience, enabling things like:

  • basic site functions
  • ensuring secure, safe transactions
  • secure account login
  • remembering account, browser, and regional preferences
  • remembering privacy and security settings
  • analysing site traffic and usage
  • personalized search, content, and recommendations
  • helping sellers understand their audience
  • showing relevant, targeted ads on and off Etsy

Detailed information can be found in Etsy’s Cookies & Similar Technologies Policy and our Privacy Policy.

Required Cookies & Technologies

Some of the technologies we use are necessary for critical functions like security and site integrity, account authentication, security and privacy preferences, internal site usage and maintenance data, and to make the site work correctly for browsing and transactions.

Personalized Advertising

These technologies are used for things like interest based Etsy ads.

We do this with marketing and advertising partners (who may have their own information they’ve collected). Saying no will not stop you from seeing Etsy ads, but it may make them less relevant or more repetitive. Find out more in our Cookies & Similar Technologies Policy.

Check out our fe belgium pot selection for the very best in unique or custom, handmade pieces from our shops.

Procès du “pot belge”: les 19 prévenus ont tous été acquittés

Le pot belge, c’est un cocktail explosif, mélange d’amphétamines, de caféine et de drogues dures comme l’héroïne ou la cocaïne. 19 personnes, dont 8 anciens cyclistes, étaient accusées d’avoir mis en place et profité d’un vaste réseau de produits dopants dans le cyclisme amateur entre 2003 et 2007. Le ministère public réclamait des peines de prison avec sursis. Mais le tribunal a considéré que les preuves étaient basées sur des écoutes téléphoniques illégales et qu’elles devaient donc être rejetées. Résultat: c’est un acquittement général qui a été prononcé.

Un véritable panier de crabes plutôt qu’un réseau de dopage savamment organisé. Voilà la conclusion du substitut du procureur du Roi de Tournai. Ici, pas de financier ou de tête pensante. On retrouve une ancienne infirmière de l’hôpital Jolimont à La Louvière. Infirmière qui volait des doses à ses patients décédés pour alimenter les pelotons amateurs en produits dopants.

Parmi les 19 prévenus, plusieurs cyclistes également, dont l’ancien champion de Belgique Ludovic Capelle. Le Namurois devenu citoyen d’Estaimpuis était accusé d’avoir consommé du pot belge et de l’EPO entre 2003 et 2005, ce qu’il a toujours nié farouchement.

La plupart risquaient des peines de prison avec sursis. Seul Pierre Hérinne, lui aussi ancien cycliste professionnel, risquait 10 mois de prison pour ce qui excède la détention préventive. Des peines clémentes alors qu’ils risquaient tous 10 ans de prison pour trafic de drogue et association de malfaiteurs.

Finalement, ce jeudi matin, le tribunal correctionnel de Tournai s’est prononcé: les 19 prévenus ont tous été acquittés. Le tribunal a considéré que les preuves étaient basées sur des écoutes téléphoniques illégales et qu’à ce titre, elles devaient donc être rejetées.

Fabrice Gérard

Recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité.

Le pot belge, c’est un cocktail explosif, mélange d’amphétamines, de caféine et de drogues dures comme l’héroïne ou la cocaïne… 19 personnes, dont 8 anciens cyclistes, étaient accusées d’avoir mis en place et profité d’un vaste réseau de produits…